Rien pour l'instant mais merci de vous en inquiéter !

En attendant, vous pouvez consulter mon profil LinkedIn.

Et puis, s'il vous reste un peu de temps devant vous (je sais qu'il vous en reste !), et que vous voulez vraiment que je me présente, j'aime à me présenter comme un bipodocrate junior (pour en savoir plus sur la loi des 2 pieds, lisez la note de blog de l'excellent Raphaël Pierquin)

J'ai plusieurs casquettes : j'aime créer des espaces où les membres d'un groupe peuvent s'exprimer, écouter, être écouté·e·s, et réfléchir ensemble. J'aime aussi créer des lignes de code sur mon clavier. Et des lignes mélodiques sur mon piano.

Voici quelques liens qui en témoignent :

Mon passage chez Drucker :

Une interview où je parle de Merci Edgar, un logiciel en ligne de gestion de contacts dédié aux artistes :

J'ai réalisé quelques interviews des professionnels qui gravitent autour des artistes (producteurs, managers, directeurs de salles, attachées de presse, journalistes, etc...) afin de mieux comprendre leur métier.
J'habite depuis 2019 Châteldon, un village unique en son genre dans le Puy-de-Dôme, et lorsque je m'y suis installé, je me suis promené de foyer en foyer pendant un an, clavier dans les bras, pour faire chanter ceux qui m'ouvraient leur porte et leur salon. Un article de la Montagne en témoigne.

Une interview pour le podcast Sacré travail où j'explique que le travail ne peut pas être la seule source d'épanouissement.

Maintenant qu'on se connait bien, je peux avouer quelque chose : je ne suis pas peu fier d'appartenir à la communauté Betagouv. Nous créons des services publics numériques, et en ce qui me concerne, j'anime la communauté de contributeurs du logiciel libre Démarches Simplifiées, et je joue le rôle de facilitateur dans l'équipe Recosanté
J'organise également et facilite depuis novembre 2021 des balades-papotes, des moments privilégiés où l'on se balade, où l'on papote à partir de nos colères et nos peurs, où l'on apprend et où il nous arrive même d'en sortir avec des propositions concrètes.

Un dernier mot promis et après je vous laisse ! Vous avez envie de vivre une expérience inédite ? Je viens dans votre salon préparer mon Olympia avec vos amis !